29/08/2017

le 29.08.2017

 
 
Henri-Claude Micheroux
Tu es vraiment la mémoire vivante de Herstal. Je suis très admiratif de ta collection. Bravo !

Les commentaires sont fermés.